L’association Coucou Crew propose des espaces et des temps de rencontres et d’échanges pour les jeunes en situation d’exil.

"Une parenthèse dans l'urgence"

coucou-crewweb.jpg
 

LE PROJET DU COUCOU CREW

Créer du lien

La plupart des jeunes primo-arrivant·e·s se présentant comme mineur·e·s ne sont pas reconnu·e·s par les dispositifs étatiques d’évaluation des Mineur·e·s Isolé·e·s Étranger·ère·s -ou ne le sont qu’après plusieurs mois ou années - et ne bénéficient pas de la protection de l’Aide Sociale à l’Enfance. Mais, ils et elles ne sont pas non plus reconnu·e·s majeur·e·s, n’ont donc pas les droits des adultes et tombent dans une spirale infernale, qui les invisibilise. Ils et elles se retrouvent vulnérables, car arrivé·e·s seul·e·s et souvent sans ressource, ni protection, livré·e·s à eux-mêmes et elles-mêmes dans une zone administrative de "non-droit" et dans un contexte de stress renforcé par la crise sanitaire. C’est face à cette situation problématique que l’idée de leur proposer de reprendre la parole dans un cadre réservé et un lieu ouvert s’est imposée comme une réponse pertinente et nécessaire.
En novembre et décembre 2017, nous avons fait une étude préalable des besoins en identifiant ceux-ci auprès des acteur·rice·s sur le terrain : associations et collectifs prenant en charge les mineur·e·s isolé·e·s étranger·ères·s lors de maraudes, soutien juridique, distribution de nourriture, etc. Puis rapidement, grâce à la rencontre et aux échanges avec les jeunes isolé·e·s elleux-mêmes. Nous avons analysé et repéré les besoins d’accompagnement et de soins auprès des intervenant·e·s et des bénéficiaires. 
Nous proposons des dispositifs groupaux, car nous avons constaté que peu d’institutions le proposaient, alors qu’ils permettent une rencontre moins intrusive qu’en tête-à-tête lors d’un entretien individuel. Le Coucou Crew se donnant également pour mission la lutte contre l’isolement et l’exclusion des jeunes exilé·e·s, le dispositif de groupe répond parfaitement à notre volonté de faire se rencontrer les jeunes, de créer des liens entre elleux, et avec d’autres.

 
2018_09_006%C3%82%C2%A9Herve_Veronese_Centre_Pompidou-6959_edited.jpg

 Restitution en live radio de l'atelier rap "Les mots qui touchent"au Centre Pompidou | sep. 2018. Accueillie par l'espace Khiasma et en collaboration avec le rappeur Da Pro, Juliette Delestre a accompagné pendant dix semaines des jeunes exilés à écrire et à interpréter leurs textes de rap | Par ici pour plonger dans l'ambiance d'un atelier, capté par R22 Tout-monde.

Photo : Herve Veronese

 

NOS ACTIONS

Fondée en 2019 après 1 an et demi d’existence informelle, l’association Coucou Crew a pour but de créer des espaces et des temps de rencontre et d’échanges, pour les jeunes nouvellement arrivés en France, et en situation de précarité. Le Coucou Crew propose un accueil, un soutien psychologique, aux jeunes exilé.e.s: par la parole, par l'écoute commune de morceaux de musique, par des sorties en petits groupes,... L'association vise à soutenir la place de la subjectivité, en tissant des liens avec et autour de ces jeunes.


Les activités du Coucou Crew existent depuis plus de trois ans, et regroupent ainsi :


1. Un groupe de parole hebdomadaire (en français) encadré par deux psychologues cliniciennes travaillant en co-thérapie et dans une approche transculturelle,

2. Des consultations psychologiques individuelles ponctuelles (en français, allemand ou anglais),

3. Le "Goûter Musical", un temps de rencontre se déroulant autour d'un goûter et au travers du prisme de la musique, encadré par une médiatrice culturelle du Collectif MU et par une psychologue clinicienne,

4. Les “midis-cuisine” pour cuisiner puis manger ensemble,

5. Les répétitions de musique (encadré par des musiciens du collectif MU)

6. Les cours de français

7. Le projet radio avec l’artiste Tropical Horses (cliquez ici pour lire l'article),

​8. Les temps d’accueil libre appelés “TAJJIE” [Temps d’accueil de jour pour les jeunes isolé.e.s exil.é.e.s] les mardis et vendredis après-midi,

9.  Des soirées concerts à La Station – Gare des Mines,

10. Des spectacles, des ateliers de pratiques artistiques, des rencontres avec des professionnel·le·s du spectacle par le biais d’un partenariat avec la MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny.

A venir :

  • Projet écriture de textes rap

  • Projet "Station Foot" 

  • Projet agriculture urbaine

COUCOU CREW À LA STATION - GARE DES MINES

Un projet transdisciplinaire

L’accompagnement de la souffrance est envisagé dans une démarche se fondant sur la parole, mais également sur le potentiel thérapeutique inhérent aux pratiques artistiques. Elle vise à soutenir la place de la subjectivité, et à créer du lien avec ces jeunes migrant·e·s isolé·e·s. 


L’association tente au mieux d'accueillir les personnes qu’elle accompagne et de considérer leur souffrance, dans un espace contenant [espace qui contient et qui transforme les émotions, les angoisses, les conflits, autrement dit la douleur psychique]. Travaillant dans une approche transculturelle, autour de la clinique du trauma, et dans une démarche “d’aller vers”, le soutien de l’expression de la subjectivité des personnes accompagnées est placé au premier plan. 


Cet accueil s’inscrit au sein d’un projet mixte d’usages à La Station – Gare des Mines, où se côtoient des individus aux profils différents (artistes plasticien·ne·s, musicien·nes, architectes, technicien·ne·s), permettant aux bénéficiaires de recréer du lien, de créer des contacts et d’élargir leur champ des possibles du point de vue de l’écoute, des rencontres, des compétences ou des savoir-faire. Cette complémentarité est inhérente à l'approche transculturelle et pluridisciplinaire de l’association. Enfin, cet accueil hors cadre (hors d’une institution spécifiquement dédiée à la santé mentale) entraîne un décalage, un pas de côté, favorisant également le processus de création chez les différent·e·s intervenant·e·s professionnel·le·s de la santé ou artistes, et permettant ainsi d’expérimenter, de proposer de nouvelles formes de prises en charge des jeunes exilé·e·s.

 
soir%25C3%25A9ecoucou2_edited_edited.jpg

Soirée de soutien aux exilé·e·s à la Station - Gare des Mines | 23 juin 2019

Photo : Marine Jeannin

 

PROJET 2021- 2022 : CO-CONCEPTION, CO-CONSTRUCTION, ET OUVERTURE D'UN ACCUEIL DE JOUR À LA STATION-GARE DES MINES

Chantier participatif Coucou Crew / collectif ICI! / Atelier Craft / MU / Station

Co-porteurs du projet

Le collectif MU est un bureau de production artistique spécialisé dans les domaines de l’art sonore, de la musique et des nouveaux médias. Créé en 2002 par une équipe issue du Fresnoy, il conçoit et produit des interventions artistiques caractérisées par leur rapport au territoire. En 2016, dans le cadre des Sites Artistiques Temporaires, démarche d'urbanisme transitoire initiée par SNCF Immobilier, MU ouvre les portes de La Station – Gare des Mines, lieu de convivialité nocturne et laboratoire artistique situé au croisement de la musique, du son et des arts plastiques et visuels. 


La Station – Gare des Mines est un tiers-lieu dédié aux scènes artistiques émergentes implanté au carrefour de Paris (18ème et 19ème arrondissements), de Saint-Denis et d’Aubervilliers et au cœur d’un territoire en profonde mutation. Lieu de destination métropolitain connu depuis 2016 pour sa programmation musicale, la Station est aussi un laboratoire artistique (résidences, ateliers, R&D) et propose un programme culturel accessible à tou·te·s en relation avec le territoire et sa métamorphose. Ce programme prend la forme de discussions et d’ateliers qui permettent l’expression d’un regard sensible de la part d’habitant.e.s, d’associations ou d’étudiant·e·s via des processus de collaboration aux dispositifs de fabrication des œuvres. La Station – Gare des Mines est labellisée Fabrique de Culture par la Région Île-de-France ainsi que Fabrique de Territoire par l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires.

Le Collectif MU a vu le projet de la Station – Gare des Mines  se transformer avec son extension en 2020 à un second bâtiment de 500m² implanté sur un espace extérieur de 5 000 m² (l’ensemble de ces nouveaux espaces étant appelé Station Nord). Cette nouvelle étape de 33 mois implique de nouveaux objectifs déterminés dans le cadre d’un processus de co-conception interne au collectif et, en parallèle,  d’un travail de suivi de la concertation publique lié à la ZAC. Ce processus a fait apparaître très clairement la volonté de donner une place plus importante aux activités du Coucou Crew, à destination des jeunes personnes exilées, en leur proposant un espace dédié, un lieu ressource : l’Air de Repos. 


De là est né un projet de co-construction et d’aménagement pour lequel le collectif MU et le Coucou Crew ont fait appel à l’association ICI! en tant que maître d'œuvre. Installée à l’Île-Saint-Denis et fondée par un groupe de jeunes architectes, elle a pour objet de favoriser l’implication des habitant·e·s dans des chantiers collectifs au travers de projets liés à l’architecture, au territoire, à la ville. Il s’agit d’expérimenter de nouveaux modes d’action et de participation des habitant·e·s à l’aménagement de leur environnement. Les projets ainsi mis en place appellent à fédérer différent·e·s acteur·rice·s et à développer un esprit de solidarité. Les moyens d’actions développés pour cela sont des chantiers ouverts, des événements, des ateliers, des outils de communication et de diffusion de la démarche auprès du public.

Résumé du projet

L'Air de Repos est un lieu d’accueil de jour pluridisciplinaire, alliant soin psychologique, soutien social, activités thérapeutiques et artistiques, pour les jeunes en situation d’exil, d’isolement et de précarité, proposé par les associations Coucou Crew et MU.

Co-conçu puis co-construit lors d’un chantier participatif -thérapeutique, en avril et juillet 2021 avec les jeunes du Coucou Crew, il vise à étendre les activités déjà existantes de l’association, à un nouvel espace et temps d’accueil, animé par des professionnel·le·s et des bénévoles du champs de la santé mentale et du champ culturel, pour permettre aux jeunes exilé·e·s en souffrance psychique d’être accompagné·e·s, écouté·e·s voire orienté·e·s vers des structures de soins adaptés. Cet accueil de jour vise également à améliorer le repérage précoce de la souffrance psychique chez les jeunes exilé·e·s et donc à favoriser l’accès aux soins.

-> pour lire l'article, cliquez ici 

 
station2_edited.jpg

Après-midi festive à la Station - Gare des Mines | 1er mai 2019

 

NOTRE ÉQUIPE ET NOS PARTENAIRES

Pluridisciplinarité

Actuellement, trois professionnelles sont présentes chaque semaine pour animer les groupes et les consultations psychologiques individuelles: deux psychologues cliniciennes, Sonya PERROT et Juliette DELESTRE, ainsi que Line GIGOT, chargée des actions culturelles pour le collectif MU. Juliette DÉCARSIN est notre Trésorière, et Julie VIALA, est notre Présidente. Enfin, Juliette LE GLOAN a fait un service civique jusqu'en juillet 2021 et continue son implication.

Partenaires culturels

  • Le Collectif MU 

  • La MC93 (Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis): scène de théâtre nationale, nous sommes accueillis pour assister à des spectacles, et pour participer à des visites et ateliers de pratique artistique.


Partenaires associatifs:

Un réseau de structures associées à Coucou Crew accompagne les personnes en situation d’exil sur les plans administratifs, juridiques, sociaux et médicaux : Les Apprentis d'Auteuil, MSF Pantin, Urgences Jeunes, Paris d'Exil, Les Midis du MIE, la Timmy, Utopia 56, Réfugiés Bienvenue, le BAAM, la Cimade, MDM, la Croix-Rouge, des indépendants psychologues, avocats et médecins... L’association est également en lien avec la consultation ethnopsychiatrique de Maison-Blanche. 

L’association Coucou Crew a été soutenue par la Mairie du 18e arrondissement de Paris dans le cadre de la Dotation culturelle de proximité pour la réalisation d’une émission radiophonique collective avec les coordinatrices de la webradio du Collectif MU, Station Station. Ce projet suit la volonté de donner le temps et la place aux récits, aux formes d’expression orales, aux subjectivités. Il s’inscrit dans les deux dispositifs groupaux de Coucou Crew (Groupe de parole, Goûter Musical) et a été initié par certains jeunes musiciens ou interprètes. 


Le Coucou Crew a également été identifié et accompagné par la Fondation OCIRP dont l’objectif est de faire connaître et reconnaître la situation des jeunes orphelins en France, et qui participe financièrement aux activités du Coucou Crew.


Les associations Coucou Crew et MU, ont aussi sollicité et acquis le financement de la Région Île-de-France dans le cadre de leur aide à l’Innovation Sociale, pour couvrir 50% des dépenses d’investissement du projet “Air de Repos”.


Le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis sollicité dans le cadre de son Fond pour l’adaptation et la transformation solidaire en Seine-Saint-Denis (Soutien aux projets d’avenir répondant aux enjeux de solidarité, d’innovation sociale et d’inclusion) soutient également la construction de l’Air de Repos.

La Fondation de France s'est également positionnée pour nous soutenir financièrement en fonctionnement, dans le cadre de l'appel à projet "La santé mentale des jeunes".


Enfin, l’association MU soutient depuis le début les projets “Groupe de parole” et “Goûter Musical”, par la mise à disposition de la salle, de matériels audio, bientôt d’un espace dédié, et par un soutien administratif régulier.

 

PARTICIPEZ À LA CRÉATION DE L'AIR DE REPOS

L'Air de Repos est un espace d'accueil et de soin destiné aux jeunes exilé.e.s à La Station - Gare des Mines.
Si nous faisons appel à vous aujourd’hui, c’est pour nous aider à financer le fonctionnement de l'Air de Repos, espace d'accueil et de soin qui ouvre à La Station - Gare des Mines en octobre 2021. Destiné aux jeunes personnes nouvellement arrivées en France, l'Air de Repos vise à assurer un accueil en journée, quatre jours sur sept, en alliant soin psychologique, activités thérapeutiques et ateliers artistiques.

Xt_edited.jpg
 

DONS

Afin de nous aider à pérenniser nos actions et pour soutenir la création de l'accueil de jour, vous pouvez cliquer ici !

Vos dons permettrons d'assurer les permanences psychologiques individuelles, l'animation des différentes actions, et des nouveaux projets. Votre soutien garantira également le bon déroulement des soirées concert ou théâtre, et permettra de financer le fonctionnement de notre nouvel Air de Repos, l'accueil de jour qui ouvre à la Station-Gare des Mines.




Photo : Concert de Abdoulaye et Adama à la Station Gare des Mines dans le cadre de leur suivi par le Coucou Crew | 26 juin 2020.

abdoulayeetadama_edited.jpg
 
LOGO_SITE_CCCREW.jpg